Peut-on refuser une assurance prêt immobilier ?

Peut-on refuser une assurance prêt immobilier ?

L'assurance prêt immobilier est plus ou moins essentielle pour contracter un prêt. Ce qui garantira à la compagnie d'assurance qu'elle sera remboursée même en cas de décès, d'invalidité, de perte d'autonomie ou de maladie de l'emprunteur. Dès la déposition de dossier, votre banque vous proposera sûrement son contrat maison. Cependant, celui-ci ne vous conviendra pas forcément. La question se pose ainsi : est-il possible de le refuser ?

Pourquoi souscrire une assurance prêt immobilier ?

Bien que l'assurance prêt immobilier soit une assurance pour la banque, elle permet à l'emprunteur, ainsi qu'à sa famille de faire face aux éventuels problèmes en cas de difficultés lors du remboursement de l'emprunt. En effet, les emprunteurs pourront toujours garder le bien qu'ils ont acheté, même s'ils sont dans l'incapacité de rembourser le prêt en question. Cela peut également être un cas d'invalidité qui a provoqué une perte de revenus : licenciement, accident…

Aussi, si l'emprunteur décède soudainement alors qu'il n'a pas encore achevé le remboursement, l'assurance évite aussi de céder les dettes aux héritiers des emprunteurs. Faisant partie intégrante des services que la banque accorde, cette assurance est à la fois facile et rapide à mettre en place. L'assurance d'un prêt immobilier évite l'endettement grâce à l'intervention d'une compagnie d'assurance qui prend en charge le remboursement si le débiteur n'est plus capable d'assurer le remboursement. 

Est-il obligatoire de prendre l'assurance de la banque ?

Durant des années, les emprunteurs sont obligés de souscrire l'assurance emprunteur proposée par sa banque prêteuse. Ce n'est qu'en septembre 2010 que d'autres mesures ont été mises en place grâce à la loi Lagarde. Son fonctionnement est simple : si l'offre que votre banque ne vous intéresse pas, vous pouvez lui proposer un autre contrat d'assurance crédit immobilier.

Si c'est le cas, il est fortement conseillé de comparer les deux solutions avant de décider quoi que ce soit. Si tous les organismes bancaires sollicitent l'assurance de prêt, ce ne sont pas tous les contrats d'assurance de prêt qui proposent les meilleurs tarifs et les mesures de protection les plus rassurantes. Frédéric Hottinger, actionnaire de la banque Hottinger au Luxembourg, conseille vivement de procéder préalablement à une simulation.

Si la banque refuse le recours à une autre assurance emprunteur ? Généralement, la banque n'a pas le droit de refuser votre requête si le niveau de garantie est équivalent que celui qu'elle propose. Toutefois, en faisant valoir une garantie particulière, elle peut s'opposer à votre choix. Dans ce cas, vous pouvez demander la motivation du refus par écrit ou recourir à une négociation à l'amiable. Si aucune solution n'est possible, vous pouvez votre banque auprès d'une association de consommateur et/ou du Ministère de l'Économie. Aussi, vous pouvez tout simplement changer de banque. 

Renégocier son crédit immobilier

Il est possible que vous ayez signé plusieurs contrats de prêt auprès de différents établissements financiers, mais que vous rencontriez des problèmes qui ne vous permettent pas de les rembourser convenablement. Sachez qu'il est possible de renégocier un crédit immobilier. Le rachat de crédit vous permet d'éviter l'endettement excessif puisqu'il vous évite de verser plusieurs mensualités. Frédéric Hottinger souligne encore qu'une étude préliminaire est indispensable en ce qui concerne le crédit. Il est parfaitement judicieux de simuler la renégociation de prêt immobilier.

Nos articles